Il y a beaucoup d’emplois disponibles

On l’entend un peu partout : il y a pénurie de main-d’oeuvre dans plusieurs régions du Canada. Le taux de chômage atteint son niveau le plus bas depuis 40 ans. Le Centre-du-Québec, n’y échappe pas. Le taux de chômage y est faible et la demande pour des employés est élevés, surtout dans le domaine manufacturier.

Il y a beaucoup de gens qui ne trouvent pas d’emploi ou qui hésitent à travailler

Il y a en effet de nombreux individus au Canada qui malgré leur désir de travailler hésitent à le faire ou en sont empêchés par des raisons personnelles, de santé ou de formation. Par exemple, les femmes, les immigrants récents, les Autochtones et les personnes handicapées sont sous-représentés dans notre main-d’œuvre.

La population active du Canada pourrait augmenter d’un demi-million de personnes si ces ressources inexploitées étaient mieux intégrées.

Selon Stephen Poloz, gouverneur de la Banque du Canada

Il y a autant de réalités qu’il y a de personnes

Certaines personnes n’arrivent pas à obtenir d’entrevues ou à conserver un emploi, d’autres voudraient améliorer leur emploi mais jugent qu’elles doivent d’abord améliorer leurs compétences. À cela peut s’ajouter des difficultés pour les personnes ayant des parcours atypiques tel que les personnes peu scolarisées, judiciarisées, ou celles qui ont été absentes du marché du travail pendant longtemps, pour cause de maladie, pour prendre soin d’un proche, etc.

Donner accès à l’emploi

Le Programme STAFF a pour objectif d’aider les personnes du Centre-du-Québec à intégrer le marché du travail et à y rester de manière durable. Les méthodes utilisées peuvent être : des stages, des formations, un accompagnement sur le lieu de travail, etc.